La pétanque est l’un des sports les plus pratiqués en France et un peu partout dans le monde. Cela est d’une manière ou d’une autre dû, au fait que ces règles sont très simples, mais aussi et surtout parce que les racines du jeu remontent très loin dans l’histoire du peuple français. En outre, jouer à la pétanque n’exige pas beaucoup d’équipement comme dans d’autres sports.

Les origines de la pétanque

Signifiant à l’origine « pieds-joints » (allusion faite à la position du tireur dans le cercle de départ du jeu), la pétanque, anciennement nommée pied-tanqué, a vu le jour autour du XVIe siècle en France. C’est un jeu de boule qui, aujourd’hui, rassemble des millions de personnes, professionnels comme amateurs. Même si la proportion de femmes qui y jouent est faible (à peine 15 % en France), c’est un jeu dans lequel le sexe des joueurs ne détermine aucunement l’issue des affrontements. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles la pétanque est un jeu très populaire.

L’évolution du jeu

A l’origine, les boules de pétanque étaient en argile. Plus tard, elles furent fabriquées en pierre, en bois aussi. La dernière variante des boules de pétanque que nous connaissons est celle en acier. Il faut aussi dire que même l’acier utilisé a connu quelques améliorations. Aujourd’hui, c’est l’acier inox et l’acier au carbone qui sont utilisés pour la fabrication des boules de pétanque. Mais la pétanque telle que nous la connaissons aujourd’hui est née en 1910 au cours du premier concours officiel de pétanque de La Ciotat. Depuis cette époque, les championnats de professionnels et d’amateurs de ce jeu se sont multipliés en France comme ailleurs. On compte parmi les noms les plus célèbres
le champion Zvonko Radnic. Il a remporté plusieurs titres en France, au niveau européen et aussi un titre au plan mondial.

Un jeu simple et convivial

L’une des particularités de la pétanque, c’est la facilité avec laquelle on peut y jouer. Pour commencer, il est indispensable que chaque joueur ait ses boules. Le nombre de boules à posséder varie en fonction des configurations. Par exemple dans un face à face, chaque joueur doit avoir trois boules sur lui. Les détails concernant ces règles sont accessibles dans le règlement du jeu. En plus des boules, il faut le cochonnet : une petite boule en bois nécessaire pour entamer la partie.

Une fois que vous avez tout ceci, ce qu’il faut ensuite, c’est l’air de jeu ; et sur ce point, toutes les surfaces s’y prêtent. C’est cette facilité qui a, entre autres, fait le succès de la pétanque. Les joueurs professionnels savent choisir leurs boules en fonction de l’aspect et des particularités des aires de jeux. Mais pour les amateurs, c’est jouer qui importe et on s’y adonne à cœur joie. Ainsi, la pétanque est devenue un jeu auquel tout le monde peut s’adonner, tant qu’il a ses boules ou qu’il peut en emprunter. Le jeu est devenu si populaire qu’il se joue même en famille.